Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 18:09

batmanL'histoire:

 

Ayant accompli un si bon boulot, Bruce Wayne a rangé la cape et le masque il y a quelques années. Il se retrouve à devoir reprendre du service quand des méchants vraiment méchants pointent le bout de leur nez. Il se pourrait qu'il est une surprise de taille tant les méchants sont vraiment méchants et qu'en plus ils sont prêts à accueillir la chauve-souris.

 

L'avis de Graspone:

 

Revoilà Batman. Après avoir fait un retour jugé moyen par beaucoup mais surtout après avoir tout écrasé sur son passage avec le deuxième volet, le héros le plus classe de la planète fait son retour pour un épisode final qui s'annonçait incroyable. La grande question est de savoir si il a déçu ou pas. S’il est meilleur que le deuxième ou pas. Je ne suis pas sûr que ce soit les bonnes questions à poser. Si le deuxième a été tant apprécié c'était par son côté quasi réaliste, ces personnages pleins, son histoire prenante, son Batman au top de son niveau. Ce dernier point d'ailleurs est vrai parce que Batman se trouvait face à un vilain incroyablement bon, Heath Ledger ayant fait un travail fantastique. Il faudrait donc au moins tout ça pour que cet épisode soit à la hauteur du précédent.

 

Dans les grandes lignes, c'est plutôt ce qui s'est passé. Ce film a les défauts de ses qualités. Il reprend les meilleurs points des deux précédents pour faire quelque chose de grand. Du coup, on ne peut avoir une impression de répétition. Impression qui ne serait pas totalement fausse mais c'est aussi ça qu'on lui demandait. Il n'y aurait aucun intérêt à avoir un film qui ressemble trop au deuxième volet, mais pour autant on ne s'éloigne pas trop.

 

Les acteurs sont pour la plupart impeccable. La mise en scène toujours aussi maitrisée si ce n'est quelques longueurs qui, pour moi, étaient inévitables.

 

Bien évidemment, vous retrouverez ce qui se fait dans les films d'action à l'américaine. Des poncifs ne seront pas évités et, à moins d'être vraiment blasé, ces quelques défauts ne sont pas vraiment rédhibitoires. Si vous avez aimé le deuxième, vous avez de grandes chances d'appréciez celui-ci, non pas parce que c'est une copie mais justement parce qu'il en diffère suffisamment tout en restant dans la droite ligne de ce qui avait été fait avant.

 

En bref, pas de surprise, "The Dark Knight Rises" frappe un grand coup. Il est tout ce qu'on peut attendre d'un tel film. Il ne tombe pas dans l'habituel écueil des films américains qui veulent tout montrer en 1h30. Il prend son temps et c'est tant mieux. Dommage que ce soit la conclusion.

 

La note de Graspone: 15/20

 

Repost 0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 18:06

Madagascar 3, Bons Baisers D’EuropeL'histoire:

 

Le lion, l'hippopotame, le zèbre et la girafe veulent retourner à New York, tout ça parce que le lion nous (re)fait une petite crise existentielle. Ils intégreront alors un cirque afin de pouvoir réaliser leur rêve de retourner aux States (prononcez statesse).

 

L'avis de Graspone:

 

Cf. "L'âge de Glace 4". Non, même pas, c'est encore pire! Le scénario a été écrit par une gamine de 8 ans sous acide et les dialogues par son petit frère lorsqu'on lui retirait ses couches. Les dialogues n'ont parfois aucun sens, les situations autrefois rigolotes sont du domaine de l'absurde et du ridicule, l'humour est restreint à des personnages atypiques pour essayer de masquer la pauvreté affligeante humoristique qui va d'un bout à l'autre du film.

 

Ce qu'il y a de "drôle" maintenant se limite à des chutes ou à un contraste entre un gros qui mange un petit, mais le petit est amoureux du gros,... Voyez le niveau. Il y a des personnages qui sont aussi utile. Ceci mène à des situations ridicules. La girafe ne sert absolument à rien et a été oublié par les réalisateurs. Heureusement pour lui. Au moins, il ne tombe pas dans des clichés aux limites de l'acceptable: je prendrai simplement pour exemple le zèbre qui se rabaisse avec son numéro d'afro! Cette partie véritablement puante m'a donné envie de sortir de la salle. C'est à se demander comment un acteur peut accepter de tomber aussi bas. Ah oui, j'oubliais: Le chèque!

 

Il n'y a rien ou presque à sauver dans ce désastre et si il était besoin d'un exemple de "film de trop", il y avait "Matrix 2 et 3", et bien désormais il y a "Madagascar 3". Il est facile de se rendre compte que personne ne savait quoi faire de cet épisode. Le résultat est que désormais les animaux parlent. Non plus simplement, entre eux mais avec les êtres humains. Tout à fait normal.

 

Certains me diront que c'est un film pour enfants et j'ai envie de leur répondre que non, c'est un film pour personne. Ce n'est pas parce que le public visé est jeune qu'il n'est pas nécessaire de faire un minimum d'effort en réalisant un film. Les plus jeunes s'amuseront sans doute. Peut-être. Pour les adultes, c'est une autre affaire. Je ne serais d'ailleurs pas surpris que ce film soit devenu le nouvel instrument de torture de la CIA. Plus besoin de serviette mouillée ou autre artifice compliqué. Il faut juste un lecteur de DVD, un écran et une chaise. Après 30 minutes de ce calvaire, je ne vois pas qui pourrait ne pas parler. Je prie pour qu'il soit interdit par la convention de Genève.

 

En bref, c'est un supplice qui ne propose aucun répit qui vous est proposé ici. Alternant l'inepte et la nullité avec une facilité déconcertante, "Madagascar 3" est le naufrage d'une série qui n'avait vraiment pas besoin de ça. En voyant le zèbre, j'ai pensé à ces chevaux qui se brisaient la patte lors une course ou d'un assaut guerrier. Il était coutume d'abréger leur souffrance. Que quelqu'un abrège celle de ce zèbre et par la même occasion de cette série.

 

La note de Graspone: 5/20

 

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 19:52

age-de-glace.jpgL'histoire:

 

Le paresseux, le tigre et le mammouth mènent, comme d'habitude, une vie tranquille. Mais bien sûr, comme d'habitude, la Terre va se trouver à la limité de l'explosion. Tu m'étonnes que ces races d'animaux soient éteintes, vu le nombre de catastrophes naturelles qu'elles ont subi! Comme d'habitude, il va leur falloir partir à l'aventure et agir comme une équipe pour triompher. Triompher du mal? Des éléments naturels? Je me pose trop de questions?

 

L'avis de Graspone:

 

C'est pour moi toujours un plaisir que de retrouver "L'âge de glace". Cette série m'a souvent fait rire et ses histoires me paraissaient sinon passionnantes au moins intéressantes. Si j'ai tant mis l'accent sur l' "comme d'habitude", c'est que je m'attendais à quelque chose d'habituel, à rien de vraiment nouveau et c'est exactement ce qui s'est passé. En théorie si j'ai aimé ceux d'avant, celui-ci ne devrait pas être traité différemment. Il y a cependant un problème: Je crois que j'ai perdu mon âme d'enfant. Je me suis ennuyé sec devant ce film, ç'en était presque douloureux.

 

Pourquoi me direz-vous, Pourquoi?! Eh bien calmez-vous, je vais vous répondre! Non seulement, ce qu'on a vu on l'a vu des centaines de fois dans les précédents épisodes ou dans beaucoup d'autres films mais, en plus, c'est moins bien qu'avant ou ailleurs. Les blagues, les moments drôles tombent pour la plupart à plat par un manque d'inspiration criant. Il n'y a que l'habituel Scratch et la mémé pour, à peu près, sauver le film du naufrage. L'écureuil est loin de son meilleur niveau mais tout le reste est tellement pathétique que finalement ça passerait presque.

 

Les réalisateurs ne sachant clairement plus quoi raconter passent de poncifs en poncifs sans aucune vergogne et nous sortent la même bouillie ridicule qui nous est servie dans les derniers épisodes de Shrek (encore une série qui aurait dû s'arrêter quand il était encore temps). Résultat, on se croirait devant ces séries pour adolescentes prépubères avec des sujets traités si légèrement que ça en devient débilitant. Il n'y aura guère que les enfants pour apprécier et les adultes très très très conciliants. Pour les autres, il ne s'agira que d'une suite de scènes qui prêteront parfois à sourire mais qui donneront, la plupart du temps, envie de mettre des baffes aux scénariste-dialoguistes. La deuxième lecture qui permettait aux petits comme aux grands de trouver leur compte à totalement disparu au profit d'un humour de bas étage. Les animaux qui par le passé avaient des problèmes d'animaux se retrouvent tellement humanisé que le tout devient ridicule au plus haut point.

 

En bref, "L'âge de glace" n'est désormais plus destiné qu'aux enfants. Ceci n'empêchera pas quelques adultes d'en profiter mais si vous recherchez un humour un tant soit peu travaillé, vous ne trouverez rien de tout ça ici.

 

La note de Graspone: 6/20

 

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 19:47

 

abraham-copie-2.jpgL'histoire:

 

Je crois que le titre a déjà tout dit. Abraham Lincoln était un président américain qui est entré dans la légende pour différentes raisons (il ne mentait jamais, il a fait des discours mythiques, j'en passe et des meilleures) mais on ne connait pas la face caché de ce personnage qui était, à ses heures perdues, un chasseur de vampire émérite. Je vous avais dit que le titre avait déjà vendu la mèche.

 

 

L'avis de Graspone:

 

Ouais... Encore une histoire de vampire. Je pense que la prochaine sera un truc du genre Kennedy contre les zombies... Eh!! Mais, je tiens quelque chose là! M'en vais aller te déposer tout ça. Revenons à nos moutons, Lincoln chasse les suceurs de sang pour, bien évidemment, sauver l'Amérique. Non, non, cette fois ce ne sera pas le monde mais uniquement les States. Il avait déjà suffisamment de boulot chez lui sans aller en chercher ailleurs.

 

Il est plus qu'évident qu'un film de ce type ne peut pas se prendre au sérieux. Ne vous attendez pas à un récit historique même si on y retrouve dans les grandes lignes l'histoire de ce grand homme. Ici le but n'est pas d'instruire mais de divertir en faisant peur, d'où les vampires. J'ai presque oublié, je n'ai pas lu le livre donc ce que je dirai ne s'applique qu'à l'œuvre cinématographique. Pour le bouquin, voyez votre libraire préféré.

 

Si les auteurs ont bien compris qu'il ne fallait pas faire un film trop sérieux, il ne s'agit pas non plus d'une comédie. L'ironie et le cynisme aurait alors pu être des instruments parfait pour faire passer le message mais le public visé étant principalement nord-américain, le choix a été de faire dans la simplicité. Résultat, on retrouve une sensation bien connue, celle d'aller au fast-food. Le film est fait dans le même moule que tellement d'autre avant lui que tout ce qu'il a à proposer ne vous surprendra pas. C'est parfait pour les gens qui aiment ça et qui n'ont pas envie de changer. Si ce n'est pas votre cas, si vous en avez assez de ces films américains qui se répètent encore et encore, alors passez votre chemin.

 

Le postulat de base promettait pourtant pas mal et l'univers autour des personnages laissait espérer mais le choix a été fait de ne pas trop creuser sans doute dans le but de ne pas faire trop long ou trop complexe. C'est bien dommage. Les acteurs ne sont pas extraordinaires mais pas non plus mauvais. Ils restent dans le ton fast-food. J'ai cependant un regret concernant l'acteur principal qui n'a visiblement pas la carrure pour un Lincoln. Même un Lincoln fast-food. De plus, sa ressemblance avec Liam Nesson fait terriblement regretter que ce dernier n'ait pas été choisi.

 

En bref, c'est donc un film d'action sans grande prétention avec des gens aux pouvoirs surnaturels saupoudré d'un chouia d'Histoire. Quelques grands discours et grandes causes sont reprises afin de créer un background consistant mais ça ne suffit pas. Les effets spéciaux ne sont, eux aussi, pas extraordinaires sans pour autant être mauvais. C'est moyen du début à la fin. A réserver aux après-midi ou vous n'avez rien à faire. Ça cale si vous avez faim mais ce n'est pas de la grande cuisine.

 

La note de Graspone: 8/20

 

 

Repost 0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 17:39

20158079.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg L'histoire:

Lors d'une expérience qui a mal tourné, le professeur Bruce Banner a reçu des radiations qui l'ont transformé à tout jamais. Désormais, quand Bruce s'énerve, son alter-.... Hé, attendez une minute! Je me trompe de super-héros là! Il y en a tellement ces derniers temps qu'il est facile de se tromper. Donc, ici c'est l'histoire d'un quidam que l'on pense quelconque (mais qui en vrai blablabla, vous connaissez la suite) qui obtient des super-pouvoirs après s'être fait piquer par une araignée. Dommage qu'il ne ce soit pas fait piquer par un éphémère, le film aurait durer moins longtemps.

 

La critique de Graspone:

 

Revoici, de nouveau, l'homme araignée! Non, il ne s'agit pas d'un euphémisme mais bien du retour de Spidey, encore. En effet, le premier épisode, sorti en 2002 subit déjà un remake. Il s'agit même plus d'un reboot de la série. En gros, au cinéma comme dans les jeux vidéos, quand les producteurs sont en manque total d'inspiration et en gros besoin d'argent, ils reprennent une série de films dès le début. Ainsi, ceux qui ont loupé les films du début du millénaire peuvent se rattraper et profiter d'effets spéciaux remis au goût du jour et d'une vision qui peut différer des originaux.

 

ça, c'est pour la partie théorique. En pratique, il est difficile de faire un reboot tellement différent qu'il est impératif d'aller le voir mais c'est tout à fait possible. L'exemple le plus frappant est bien sûr Batman avec Begins et The Dark Knight. Un reboot parfaitement réussi qui se justifie tant Nolan amène véritablement quelque chose de neuf au héros. Ce n'est malheureusement pas le cas pour ce film-ci.

 

Et pourtant, je n'ai vraiment pas aimé les Spider-man de Sam Raimi tant ils étaient gamins et américanistes jusqu'au bout des ongles (entre autres défauts). Le cru de cette année ne les fera pas oublier et réussit même l'exploit d'être plus mauvais encore. Les acteurs actuels ne sont pourtant pas pire que les précédents, les effets visuels sont clairement un ton au-dessus mais, malgré tout cela, il reste comme un arrière goût étrange dû au fait que le film a, passez moi l'expression, le cul entre deux chaises. Si Batman a choisi le côté sérieux et sombre pleinement assumé, et The Avengers plus le côté comics avec des gags et du second degré, Marc Webb n'a pas semblé savoir où mener sa barque. Il en résulte des moments totalement inégaux ou on passe du burlesque au sérieux d'une scène à l'autre sans que cela ait un sens, ou même un intérêt quelconque. Résultat, il est facile de s'ennuyer, voire de s'agacer devant tant de potentiel gâché par un manque de courage évident quant à la direction à prendre.

 

Comme il est rare que les opus suivants s'arrangent (sauf pour, encore une fois, Batman), ce n'est guère encourageant pour la suite mais il n'est pas interdit de rêver. Et puis, il n'y a plus Tobey McGuire et sa tête à claque et c'est plutôt pas mal.

 

En bref, cet épisode de l'araignée se veut plus proche de la bande dessinée originale mais le réalisateur n'est pas arrivé à en faire un véritable film. Il ne plaira sans doute qu'aux fans inconditionnels pas trop regardant sur la qualité. Du genre, ceux qui ont aimé la catastrophe "Superman returns"...

La note de Graspone:7/20

Repost 0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 17:19

Le film inconnu

 

Tout le monde connaît Oliver Stone (j'en vois qui rigolent en pensant à "Alexandre"). Il est bien évidemment connu pour des films tels que "Tueurs nés", "JFK" ou encore "Né un 4 juillet". Des films qui sont plutôt bons, voire très bons même, et qui ont valu au monsieur sa renommée. Renommée qu'il s'efforce depuis à détruire à grands coups de films complètement nuls, mais ceci est un autre débat. Si il a donc fait beaucoup de films connus et reconnus, bien peu de personnes savent qu'il a fait un film s'appelant "Mad man of Martinique".

 

La Martinique est un département français d'outremer pour ceux qui dormaient durant les 5 minutes accordés au DOMs en cours de géographie. Que monsieur Stone y ait fait un film est un fait assez remarquable et très méconnu. Le nombre de personnes connaissant ce film étant équivalent à celui des gens s'étant déplacé pour voter le 21 avril 2002, vous devriez être la seule personne à en avoir entendu parler. Et quand à ceux qui l'ont vu...


Il y a aussi "le retour des tomates tueuses", premier film de Georges Cloney, "BMX Bandits", un des premiers films de Nicole Kidman et mon préfér:  "Critters 3", premier film de Leonardo Dicaprio. A vous d'en trouver d'autres afin de briller en société par votre érudition cinématographique. Le but étant de le placer le plus naturellement possible au milieux d'une conversation portant sur un film ou un acteur.

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. A bientôt pour une nouvelle leçon.

Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 14:32

Enfin j'arrive à ma dernière critique à la bourre , mais c'est le film le plus frais dans ma mémoire de poisson rouge vu que je l'ai vu hier , j'ai nommé Prometheus de Ridley Scott .

 

De quoi ça parle : Le docteur Elizabeth  Shaw  et son comparse Holloway traquent des preuves d'une existence extraterrestre sur Terre qui prouverait que nous descendons d'ET et non pas d'un singe . Au cours de leurs fouilles , ils ont  découvert des pictogrammes présentant des coordonnées semblables sur de nombreux  supports datant de civilisations différentes espacées parfois de plusieurs siècles ( non ce n'est pas de Stargate dont je vous parle ) ; pour eux , c'est une invitation à partir au fin fond de l'univers  à la recherche de l'origine de l'humanité .

 

Ce que j'en pense : Alors le réalisateur de ce film n'est pas un béotien puisqu'il s'agit quand meme , comme je le disais plus haut , de Ridley Scott , papa d'Alien et Blade Runner , en gros , on aurait pu quand meme s'attendre à de l'excellent film de science-fiction . Et bien pour moi c'est du bof film de science-fiction ; pourquoi me direz-vous , à cause d'un scénario qui doit tenir sur un timbre-poste . A certains moments du film on se demande meme s'il y en a eu un,  de  scénario .

Commençons par le début : les personnages . Déjà il y en a beaucoup trop et certains ne servent mais alors absolument à rien  exemple le personnage joué par Charlize Theron ;  à mon avis on l'a embauché seulement parce que sa plastique faisait bien moulée dans une combinaison spatiale , en tout cas , elle n'a vraiment pas du se fouler pour apprendre son texte ( j'espère qu'elle a eu un cachet à la hauteur de son role ) . Le prix du " il nous fallait un black pour avoir notre quota de minorité " est adressé à Idris Elba qui lui aussi , objectivement , ne sert à rien ===> je mens , sans trop spoilé , il  sert un peu dans la scène finale . Je ne parlerai meme pas des 2 acteurs qui jouent ses seconds parce que honnetement , je ne me souviens meme pas de leur nom , c'est dire à quel point ils m'ont marqué . Il y a bien d'autres persos qui servent à rien ( ils étaient quand meme à l'origine 17 dans le vaisseau ) , et vu que leurs roles sont  supra anecdotiques ( en gros mis à part mourrir ils servent à que dalle ) , je ne m'apesentirai pas dessus .

Les deux seuls acteurs réellement importants dans Prometheus sont la mère Noomi " millenium " Rapace et le père Michael " je suis un cyborg " Fassbender . En gros si dans le film il n'y avait eu qu'eux deux ça aurait été pareil et surement moins charabia . Parlons d'abord de Noomi Rapace . Sans etre mauvais , son jeu d'acteur dans Promotheus n'est pas non plus fantastique  , et on ne peut s'empecher de la comparer à Sigourney Weaver , géniallissime Ripley d'Alien, vu que leusr personnages se ressemblent beaucoup . En tout cas , Rapace n'a pas encore les épaules pour porter seule un film et celà se ressent grandement ici . Michael Fassbender par contre  est vraiment excellent dans le role du cyborg David . Malgré que l'on sache qu'il soit un robot , son jeu tout en nuance nous fait parfois croire qu'il est  véritablement humain ( la scène ou il se fait une teinture est mémorable ) , en gros vous m'enlever Fassbender et le film sert plus à rien  . Voilà , mis à part eux deux , les autres acteurs sont vraiment quantité négligeable , on pourrait vraiment se passer d'eux sans aucun problème .

Niveau scénario , comme je le disais plus haut , c'est un peu du n'importe quoi . Prometheus pourrait avoir le prix du " je pose 36000 questions tout au long du film auxquelles je ne réponds absolument pas  " . C'est vrai , on ne sait pas pourquoi les humanoides sont venus sur Terre , on ne sait pas pourquoi ils ont créé les humains , on ne sait pas ce qu'est cette fameuse matière noire qui a servi à nous créer , on ne sait pas exactement ce qu'il s'est passé sur la planète ou les astronautes ont débarqué , on ne sait pas pourquoi David le cyborg a l'air d'en savoir beaucoup sur la matière noire , on ne sait pas pourquoi après nous avoir créé les humanoides veulent maintenant nous tuer ......; bref on ne sait pas grand chose en sortant de la projection et personnellement j'ai eu un peu l'impression que Ridley s'est un peu beaucoup foutu de moi ! Je sens bien ( surtout quand on voit comment le film se termine ) que le père Ridley va nous pondre une suite qui à mon avis sera tout aussi foireuse que Prometheus 1er du nom .

Je crois que le summum de crétinité de ce film est quand meme le personnage incarné par ce pauvre Guy Pearce qui à mon avis peut avoir , et de loin , le prix du maquillage le plus immonde que j'ai jamais vu ! En gros son personnage est censé avoir plus de 100 ans mais là le coté agé du perso a été poussé un peu trop à l'extrème , c'est trop laid !!! Comme je l'ai dit dans une précédente critique , je crois que les maquilleurs et ceux qui s'occupent des effets spéciaux à Hollywood doivent boire parce que pour arriver à un rendu visuel  aussi moche faut vraiment etre bourré !! Et sinon on se doutait pas du tout que son personnage allait ramener sa fraise ... c'était un peu beaucoup téléphoné .

Il y a quand meme quelques points positifs ( oui oui c'est la vérité ) , les décors sont magnifiques ( meme si encore une fois pour moi la 3D sert à rien ) , les humanoides sont très bien fait et enfin on en apprends quand meme pas mal sur l'origine des Aliens, certains vont etre surpris , je pense, de savoir d'ou ils viennent .

Bref j'attendais beaucoup de ce film et j'en suis ressortie très désappointée .

 

Ma note :  10/20 parce que beaucoup de bruit pour pas grand chose , c'est Promethée qui va etre content....

Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 13:46

Allez j'attaque mon avant-dernière critique à la bourre , Men in black 3 .

 

De quoi ça parle : plus de 15 ans ont passé depuis que l'agent J a rejoint les men in black

 et son coéquipier l'agent K , entre les deux tout roule et pourtant J ne connait pas grand-chose de la vie de son partenaire . Alors le jour ou K disparait et que J semble etre la seule personne à se souvenir de lui , il décide de repartir dans le passé afin de découvrir ce qu'il est advenu de lui . Il se retrouve à devoir faire équipe avec le K version jeune et empecher un dangereux criminel extraterrestre de le tuer et de détruire la Terre .

 

Ce que j'en pense : Je dois avouer que j'adore le 1er Men in black , le deuxième je l'aime déjà beaucoup moins , alors quand j'ai entendu qu'un troisième allait sortir j'ai émis quelques doutes quand à l'interet de ce 3ème opus parce que niveau surprise l'effet est un peu foutu . Mais bon , ne partant pas défaitiste , je me suis rendu au cinéma voir ce film sans aucun à priori et bien , j'ai été déçu .

Je n'ai pas retrouvé la fantaisie et surtout  l'humour présent dans les 2 premiers films ( dans le 1er surtout ) . C'est plutot long , les gags présents tombent un peu à plat , Tommy lee jones à l'air d'avoir eu envi de faire ce film autant que de se faire arracher une dent ( enfin c'est mon avis ) , le film repose essentiellement sur Will Smith seul et autant il peut avoir les épaules pour porter un gros blockbuster ( cf voir  " je suis une légende " ) autant là on aurait aimé moins le voir à l'écran au profit des autres personnages . Emma Thompson a un role vraiment anecdotique ce qui est vraiment dommage parce que il aurait pu etre très interessant un peu plus fouillé . Le grand méchant du film est bof bof , en tout cas il est  moins spectaculaire que les méchants des premiers opus ( je repense au fantastique Vincent d'Onofrio dans le perso d'Edgard dans Men in black 1 ) . Heureusement il y a quand meme deux points positifs niveau perso , le toujours impaccable Josh Brolin excellent dans la peau de l'agent K jeune et surtout Michael Stuhlbarg dans la peau de l'extraterrestre Griffin qui est , pour moi , la vrai révélation du film .

Quelques trouvailles rehaussent le niveau  du film ===>( attention : spoil ) comme le passage sur La Fabrique lieu d'activité d'Andy Wharol qui n'est pas celui que l'ont croit , les révélations sur le passé de J sont aussi très interessantes et explique un peu mieux les relations entre  J et k  et le pourquoi du tempérament un peu fou-fou de J . Le moyen de remonter le temps est également bien trouvé et j'aime beaucoup le passage sur l'évasion du pénitentier lunaire de Boris .

A si Men in black 3 propose un immense sacrilège pour moi  : Franck le chien qui parle n'est pas présent dans le film !!!! C'est dommage parce qu'il amenait une dynamique comique dans les 2 premiers Men in black ( est-il mort dans Men in black 2 , à dire vrai , je ne m'en souviens plus ) . Autre sacrilège les aliens trop droles qu'on voit chez les Men in black à la machine à café autre ressort drolatique des premiers films , et bien là , on ne les voit casiment pas .

 Bref , je n'ai pas trouvé ce film super folichon , entre le peu de gags , des persos pas terribles voire inexsistants , une histoire qui aurait pu etre bien mais mal exploitée , trop de Will Smith qui tue le Will Smith , des Et peu présents  et surtout Franck qui est aux abonnés absents , je me suis grave ennuyée .

 

Ma note : 10/20 ( la moyenne parce que quand meme j'aime beaucoup Josh Brolin et que Griffin est très attachant ) ===> en tout cas j'espère qu'il ne m'en sortiront pas un 4 ème parce que la chers terriens , on est foutu !!

Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 10:35

Allez je suis motivée j'attaque ma troisième critique , il s'agit de La cabane dans les bois de Drew Goddart .

 

De quoi ça parle : Comme tout bon slasher movie , le film commence par une bande de jeunes décérébrés qui décide d'aller passer un week-end dans une cabane lugubre paumée au fin fond de l'Amérique profonde . Alors qu'ils sont bourrés , shootés ou tout bonnement idiots comme leurs pieds ( c'est méchant pour leurs pieds je sais ) , ils s'aventurent dans la cave de la vieille baraque susdite nommée plus haut et là , c'est le début des emmerdes !!!

 

Ce que j'en pense : Mes précédentes critiques ne le montrent pas mais je suis une absolue fan de films d'horreurs et de bon slashers movies , plus il y a de sang,  de tortures , de tripes et de  gerbe et plus j'adore !!! ( est-ce grave docteur ?? mdr ) bref j'adore mais je ne consomme pas tout betement non plus , j'aime quand meme quand c'est un minimum bien fait ! Et là force est de constater que c'est plus que bien fait parce que ce film est incroyablement original ! Déjà quand le film à commencé je croyais que je m'étais trompé de salle tellement le début ressemble à tout sauf à un film d'horreur classique ===> attention y'a du spoil : on se retrouve dans un bureau ou des employés sont tranquillement en train de papoter comme si de rien n'était , c'est plutot destabilisant , mais quand le titre du film s'affiche et que tu vois que , et bien oui je suis dans la bonne salle je ne me suis pas trompée , tu sais de suite que ce film va te surprendre , et c'est bien ce qui c'est passé !

Dès le début on apprend que les 5 jeunes qui partent en week-end n'ont pas été choisis au hasard et qu'ils correspondent à un type bien précis de personne que les scientifiques du début ont besoin pour leur noir dessein . Car ici le but n'est pas de torturer au hasard des jeunes pour le plaisir , mais pour apaiser des divinités anciennes qui faute de sacrifices reviendraient à la vie pour détruire l'humanité et c'est ce à quoi servent les scientiques vus au début du film ; c'est eux qui ont soigneusement sélectionné les futurs sacrifices , c'est eux qui les ont envoyé dans cette cabane paumé , c'est eux qui décident de leurs actions , en gros c'est secret story au pays du slasher !!!!! C'est vraiment innovant  !!!! Plus haut je vous parlais de cette fameuse cave ou les jeunes se retrouvent , et bien dans cette cave on trouve tout un tas d'objets hétéroclites et c'est là ou le film se montre pervers car suivant l'objet qu'ils choisissent c'est lui qui determinera leur façon de mourrir car à chaque objet correspond un monstre mythologique , des tueurs effroyables , des zombies ... bref toutes les calamités les plus horribles auxquelles ont peut penser et que les scientifiques gardent au chaud sous la maison . Les pauvres jeunes se retrouvent donc à devoir échapper à une chose  affreuse sauf qu'ils sont bloqués aux alentours de la maison par les scientifiques car , bien sur ,le but est qu'ils meurent tous , mais tout ne va se passer exactement comme prévu ..

.J'ai déjà spoilé pas mal mais je suis obligée de dire que la scène finale du film est d'anthologie à la fois immonde et incroyablement drole !! D'autres scènes sont franchement excellentes notamment celle décidant du sort du beau gosse de la bande qui est juste jouissive !!!!

La bande de jeunes acteurs " cobayes " du film menée par le beau Chris Hemsworth sont très bons , mention spéciale à Fran Kranz excellent dans le role du " fou" . Mention spéciale aussi à Richard Jenkins et Bradley Whitford tous deux vraiment bons  dans les roles des deux superviseurs scientifiques timbrés qui chapottent le programme " cabane dans les bois " En tout cas , ce scénario innovant fait de " la cabane dans les bois " un très bon film !

 

Ma note : 16/20 parce qu'un ça fait longtemps que je n'avais pas vu un slasher aussi génial !!!

 

 

Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 09:36

Je m'attaque à ma deuxième critique à la bourre , Dark Shadows de Tim Burton .

Je vois que mon collègue Graspone à vu ce film et en à fait une critique plutot corrosive , voyant voir si nous sommes d'accord ou non .

 

De quoi ça parle : Barnabas Collins fils de richous ayant fait fortune dans la peche n'a pas de pot , il se retrouve avec une sorcière plutot reveche au fesses follement et éperdument amoureuse de lui et qui n'a pas supporté qu'il la plaque pour une insignifiante humaine . Pour se venger celle-ci décide de un , de tuer sa chérie de deux , de le transformer en vampire et de trois , de l'enfermer dans un cercueil duquel il n'émergera que 200 ans plus tard pour se rendre compte que sa nemesis de sorcière est toujours en vie , qu'elle lui en veut toujours , qu'elle est toujours amoureuse de lui et qu'elle n'a rien trouvé de mieux que de persécuter ses descendants durant son enfermement . Voyant celà Barnabas n'a qu'une envie , se venger et venger sa famille de la méchante sorcière tout en étant plongé dans une époque qui lui est totalement étrangère .

 

Ce que j'en pense : alors d'abord je dois dire que Tim Burton est un de mes réalisateurs préférés depuis très très longtemps , n'ai-je pas versé ma larmichette devant le magnifique Edward aux mains d'argent , n'ai-je pas frissonné d'émotion devant Big fish , n'ai-je pas ri à gorge déployé devant Mars attack ou Beetlejuice  bref , vous l'avez compris je suis une grande fan de Tim . Mais il faut me rendre à l'évidence , dernièrement Tim n'a pas fait que du bon . Je ne parlerai pas de cette BOUSE qu'est La planète des singes , je me dis que c'était une commande d'un grand studio , que Tim est comme nous qu'il a besoin de manger ou bien que le jour ou il a accepté il était drogué ou bourré voire les deux bref , que c'était un moment d'égarement de sa part . Mais quelle ne fut ma stupeur quand j'ai vu le douloureux Alice au pays des merveilles , trop long , trop bof , trop berk , trop mauvais il faut bien le dire alors quand j'ai lu qu'il s'appretait à réaliser un film de monstres inspiré d'une vieille série américaine kitschissime dont il était fan jeune  j'ai eu un vain espoir de revoir le Tim des grands jours à la réalisation mais quelle ne fut pas ma grande déception en sortant de la projection !!!! Tim ça devient tragique là !! Il va falloir revenir aux fondamentaux mon petit bonhomme parce que là , sans sourciller , Dark Shadows est probablement le plus mauvais film que tu es jamais fait !!!!

Dejà on se demande si un scénariste à vraiment été engagé pour nous pondre ça !!! Non mais c'est vrai les dialogues sont creux , pas franchement inspirés , en gros mauvais meme Johnny Depp à l'impression lui-meme de ne pas y croire . Des personnages ne sont absolument pas exploités cf les 2 enfants de la famille Collins , le père Jonny lee miller sert à rien mis à part trousser une gueuse lors d'une scène idiote , Helena Bonham carter qui est une actrice que j'aime beaucoup et bien Tim à réussi à me la rendre detestable , l'actrice qui joue la Josette alias la réincarnation du grand amour de Barnabbas à le charisme d'une huitre et un jeu très mauvais et  meme Johnny Depp qui est pourtant un excellent acteur ( quoique dernièrement il se foule pas trop et fait un peu toujours la meme chose ) est plutot insipide ici sans compter la mère Michelle Pfeiffer qui devait avoir des factures à payer pour jouer dans ce film et qui se contente vraiment du strict minimum ! Il n'y a vraiment qu'Eva Green dans le role de la terrible sorcière Angelique Bouchard qui sauve un minimum le film le portant presque sur ses freles épaules à l'instart de Johnny qui lui se contente de cachetonner . A si un autre acteur sauve aussi un minimum le film dommage qu'on le voit si peu  ,  c'est le fabuleux Jackie Earle Haley véritable  ressort comique de Dark Shadows  .

Une autre chose pose problème : des scènes qui arrivent comme un cheveu sur la soupe dont la plus emblematique je pense est celle ou le personnage joué par Chloé Moretz se transforme en loup-garou pouf comme ça presque à la fin du film et pour justifier ça on nous balance vite fait q'un loup-garou l'a mordu dans son berceau quand elle était bébé , n'importe-quoi ( en plus elle est très moche en loup-garou les maquilleurs , costumiers et spécialistes des effets spéciaux devaient etre bourrés eux aussi quand ils ont fait ça !!! l'alcool est vraiment le mal du siècle je vous le dit !! )

Tout n'est pas non plus à jetter dans Dark Shadows , les paysages sont très beaux notamment le pics des veuves et la foret qui l'entoure qui,  comme le souligne mon collègue Graspone dans sa critique , fait penser à la foret de Sleepy Hollow . La scéne d'amour entre Barnabas et Angélique est juste jouissive tellement elle est drole !!! d'ailleur c'est réeellement le seul passage vraiment bien et potable du film . En gros Tim , je suis désespérée il va falloir te remettre en question et arreter les adaptations qui font vraiment taches sur ta filmographie et qui sont toutes ou presques baclées mis à part Sweeney Todd que j'ai beaucoup aimé .

 

Ma note : 7/20 parce que vraiment Dark shows est mauvais et parce que j'ai fait une mini dépression en sortant de la projection !!! Tim , j'espère que Frankenweenie en octobre me fera avoir encore confiance en toi ....CQFD ....

Repost 0